9782743619510 (2)

Pour la lettre Z du challenge

 

 

Quatrième de couverture :

Julian a épousé Veronika ; Daniela, la petite était déjà là. Ce soir, dans l'appartement aux trois pièces bleue, verte et blanche, Julian guette Veronika qui n'est toujours pas rentrée de son cours de dessin. Pour tromper l'attente, il nous raconte l'histoire. La leur, la sienne.

Tout a commencé avec un gâteau aux trois crèmes. Julian le commande à une pâtissière qui travaille chez elle. La pâtissière, évidemment, c'est Veronika. Il s'éprend d'elle sur le champ mais se passe d'elle un certain temps. Puis commence à en rêver, l'appelle et finalement, à force de commander des gâteaux, attire son attention.

Souvent comparé à Jean Echenoz, Alejandro Zambra aime les personnages un peu perdus, le temps qui s'émiette, l'espace en volute. Et aussi les désirs et les rêves qui s'évaporent sans que l'on sache trop pourquoi. Ni pourquoi d'ailleurs il faudrait le savoir.

Mon avis :

le personnage est complètement perdu dans ses rêve , son passé...tout tourne autour de l'absence de Veronika va t elle rentrer ou pas. Julian va se décider á écrire son roman qui nous raconte sa vie , les histoires qu il raconte áDaniela pour l'endormir...quand le roman sera fini Veronika sera rentrée pense Julian.ce livre se déroule sur quelques heures. Julian tente de rassurer Daniela mais qui commence á poser des questions. Livre qui allie poésie et intrigue mais je suis restée sur ma faim á la fin...

 

Informations :

titre: la vie privée des arbres

auteur : Alejandro Zambra

genre  : roman contemporain

nombres de pages  : 117 pages